Menu

Mai 2018 - 36,2 %

Le CHIFFRE des NOTAIRES

 

36,2 %

C'est le taux d'imposition des plus-values immobilières depuis le 1er janvier 2018

 

Depuis le 1er janvier 2018, le taux de la CSG a été augmenté de 1,7 point sur tous les revenus et notamment sur les plus-values immobilières.

Ainsi le taux d'imposition des plus-values réalisées par les particuliers à l'occasion de la vente d'un bien immobilier est passé de 34,5 % à 36,2 %.

 

Quelles taxes se cachent sous l'appellation plus-value immobilière ?

Tout d'abord un impôt forfaitaire sur le revenu de 19 % auquel s'ajoutent 17,2 % de contributions sociales diverses.

 

Comment échapper à l'imposition ?

Certaines situations familiales ou personnelles exonèrent de l'impôt (faiblesses des revenus, résidence fiscale à l'étranger, réinvestissement dans la résidence principale, handicap…), mais c'est surtout l'écoulement du temps qui permet de faire disparaître l'imposition.

Ainsi, au bout de 22 ans, l'impôt forfaitaire de 19 % sur revenu disparaît mais il faut attendre 30 ans pour faire disparaître complètement les contributions sociales.

A noter qu'à partir de la sixième année de détention un décote progressive s'applique à l'imposition : l'écoulement du temps contribue donc à réduire l'impôt.

 

Une bonne nouvelle

La vente de la résidence principale reste exonérée de cette imposition.

 

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Retrouvez les conseils des notaires sur les sites internet de la profession :

notaires.fr

et notaviz.notaires.fr 

 

Et surtout, consultez votre notaire !